Sabre

Le sabre est constitué d’une lame, d’une coquille (dont une partie, le capuce, est destinée à protéger les doigts) et d’une poignée. Un sabre gaucher se reconnaît d’un sabre droitier par le fait que la partie gauche de la coquille est plus large.

Il existe différentes tailles de lames adaptées à l’âge de l’escrimeur :
- lame 0 : 95 cm (de poussin à pupille)
- lame 2 : 100 cm (benjamin)
- lame 5 : 105 cm (de minime à vétéran)
Un sabre lame 5 pèse 500 g.


Un assaut d’escrime se déroule sur une piste de 14 mètres. Celle-ci représente un rectangle de 14 x 2 mètres.
Le sabreur doit rester en permanence à l’intérieur de ce rectangle face à son adversaire.
La surface valable au sabre est l’ensemble des parties du corps situées au dessus de la ceinture (côtés du visage, tête, dos, ventre, bras).
L’adversaire peut être touché sur le haut du corps, soit avec le tranchant de l’arme (côté de la lame : on parle de taille), soit avec la pointe (on parle d’estoc).
90% des touches se font avec le tranchant, le sabre est une arme traditionnelle de la cavalerie où l’on ne devait pas blesser le cheval.